Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 07:58

             supermarmite-logo-228x300.png

 

                Voilà un concept pour le moins original, que j’ai découvert récemment dans la chronique de Miss Laura du Web sur Télématin, et que je m’empresse maintenant de partager avec vous.

 

                L’idée ? Vous vous êtes décarcassés pour préparer un délicieux petit plat, mais avez prévu vraiment trop large niveau portion ? Cela pourrait sans doute intéresser l’un de vos voisins qui, lui, rentre peut-être à peine chez lui et n’a encore rien de consistant à se mettre sous la dent (et sans doute pas vraiment l’envie de se lancer dans la préparation de quelque chose d’élaborer …), mais l’estomac vide qui crie famine. Le but est donc de mettre en relation ces personnes : le chef aux fourneaux propose ses plats sur le site (contre une petite rémunération tout de même …), en indiquant le nombre de parts et l’heure à laquelle son chef d’œuvre culinaire sera prêt. Les internautes viennent ensuite faire leur choix, un peu comme au restaurant ! Il ne vous reste ensuite plus qu’à chercher votre plat chez votre voisin. Une occasion plutôt sympathique et originale d’élargir son réseau social, et de dénicher des bonnes recettes par la même occasion 

 

http://supermarmite.com

 

 

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Concept
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 08:36

54091-1190

 

            

              Avant de commencer, mettons-nous un peu dans l'ambiance ...    

              

                  

 

              

              Si l’on pouvait se télétransporter dans le passé d’un coup de baguette magique (ou d’un crissement de pneu de DeLorean en compagnie de Doc et Marty ^^), pour moi ça serait sans hésitation direction les Sixties 

 

               Pourquoi les Sixties ?

               Les années 60 ont vu des événements forts et marquants, qui bouleverseront à jamais les mœurs connus jusque là. Petit rappel :

 

               Qui n’a jamais rêvé d’assister au très célèbre discours de Martin Luther King, poignant et rempli d’émotion, I Have A Dream, qui marquera l’histoire à tout jamais ?martin-luther-king.jpg

 

               C’est le temps de la rébellion, lancée par le mouvement de révolte des jeunes étudiants en Mai 68 (enfin il semblerait qu’on soit en train de revivre un Mai 68 ces derniers temps … check !).

 

               Le célébrissime festival de Woodstock : « Trois jours de paix et de musique. Des centaines d’hectares à parcourir. Promène-toi pendant trois jours sans voir un gratte-ciel ou un feu rouge. Fais voler un cerf-volant. Fais-toi bronzer. Cuisine toi-même tes repas et respire de l’air pur ». Une publicité plutôt sympa, qui attirera plus de 550 000 visiteurs qui auront le plaisir de voir défiler sur scène des artistes aussi célèbres que Jimi Hendrix ou Joe Cocker. woodstock-poster.jpg

 

               Aaaaah et que dire du mouvement hippie avec son flower power, ses pantalons « pattes d’éléphants », et de l’essor du Rock’n Roll. On envie nos aînés qui se déchaînaient sur les pistes au son des Beatles et des Rolling Stones, et dansaient le twist sur les rythmes des juke-boxes. hippie.jpg

 

               La révolution de la mode avec la création de la mini jupe par la couturière londonienne Mary Quant, marquant l’indépendance féminine. Un vent de jeunesse et de liberté souffle sur les garde-robes. Les mini jupes se portent avec des bottes, grande tendance de cette décennie, assortis de collants colorés. L’icône de la libération de la femme et véritable égérie de la mode, Brigitte Bardot, inspire des tenues plus sexy mettant en valeur les formes. C’est le triomphe des vêtements aux couleurs vives et acidulées, ornés de formes géométriques. 1964-1-gl-0003.jpg

 MaryQuant267.jpg

               C’est également le premier pas de l’homme sur la lune. Quelle émotion ce devait être que d’entendre cette phrase aujourd’hui mythique « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité ». Il n’y a pas à dire, il était plutôt inspiré ce jour-là notre Neil ! ^^

 210769armstrong.jpg

               C’est l’apparition des premiers épisodes de la série cultissime Chapeau Melon et Bottes de Cuir (qui avait pour titre original The Avengers (Les Vengeurs)) mettant en scène John Steed, un agent secret au service de Sa Gracieuse Majesté, aux côtés de Miss Peel avec ses tenues très soignées et son brushing toujours impeccable. On aime l’élégance de notre homme au chapeau melon, son flegme britannique, sa classe, son aisance  What else ? affiche_Chapeau_melon_et_bottes_de_cuir_1961_1.jpg

 

Alors, elles ne sont pas incroyables ces années Sixties ?! ^^

 

Et vous, à quelle période aimeriez-vous être télétransportés ?

 

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Voyages
commenter cet article
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 07:41

            PICT0008.JPG

           

           Vous organisez un dîner presque parfait entre amis ou recevez belle maman ce week end (donc pas le droit à l’erreur, il va falloir faire bonne impression !), et êtes toujours en quête du dessert idéal (comprenez beau, bon et simple à réaliser) ? Ne cherchez plus ! J’ai pour vous un dessert sublissime et succulent qui ne manquera pas d’étonner vos convives et de les faire rosir de plaisir !

 

           Voici la recette de l’île flottante aux pralines roses 

 

                                                                               

 

Ingrédients :

6 blancs d'œuf (garder les jaunes pour la crème anglaise)

150 g de sucre

16 pralines roses (ce sont des amandes enrobées de sucre rose, que l'on trouve toute l'année dans les confiseries, ou dans les hypermarchés au moment des fêtes)

 

Préchauffer le four à 150° (four à chaleur tournante).

Beurrer un saladier rond en pyrex ou en toute autre matière supportant la chaleur du four ; verser une bonne cuillère à soupe de sucre et tourner le pot de façon à faire adhérer le sucre sur toute la surface.

Ecraser grossièrement les pralines (je les mets dans un sachet congélation, et je n'hésite pas à utiliser le marteau pour cette opération (elles sont en effet très dures !)).

Ajouter une pincée de sel aux blancs d'œuf et les monter en neige très ferme au batteur électrique ; continuer de battre en incorporant peu à peu le sucre. Puis ajouter les pralines écrasées en mélangeant délicatement.ile_flott_pral_rose.JPG

Verser la préparation dans le moule. Faire cuire pendant 45 minutes au four (toujours à 150°) dans un bain-marie, dont je fais bouillir l'eau au préalable ; une eau froide retarderait la cuisson et compromettrait la parfaite réussite.

Lorsque les blancs sont cuits, sortir le plat et laisser refroidir ; le garder au frais jusqu'au lendemain.

 

Préparer la crème anglaise :PICT0005.JPG

          Si comme moi vous disposez d'un SAUCIER SEB, vous aurez simplement à mettre les ingrédients dans le bol du saucier (5 jaunes d'œuf, ½ litre de lait, 70g de sucre et un sachet de sucre vanillé)  et à le brancher ; 15 minutes plus tard votre sauce sera prête, avec une texture parfaite ! La verser immédiatement dans un pot placé dans l'eau froide pour stopper la cuisson, et remuer immédiatement, puis de temps à autre.

 

          Mais voici la recette traditionnelle de la crème anglaise pour celles qui n'ont pas la chance de posséder ce précieux collaborateur (que je ne saurais d'ailleurs que vous conseiller d'acquérir ; car outre la crème anglaise inratable, il vous préparera de nombreuses et succulentes sauces (béchamel, béarnaise, beurre blanc, hollandaise, poivrade, ravigote, crème à la moutarde, sauce sucrées etc, et la liste est longue).

 

 

- 75 cl de lait entier
- 1 gousse de vanille
- 1 pincée de sel
- 6 jaunes d’œufs
- 100 g de sucre


Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 10 à 15 minutes 

 
Fendez la gousse de vanille dans le sens de la longueur.
- Ouvrez-la et grattez les grains avec la lame.
- Portez à ébullition le lait dans une casserole et ajoutez-y la vanille ainsi qu’une petite pincée de sel.
- Retirez la casserole du feu et laissez infuser.
- Pendant ce temps, dans un saladier, battez les jaunes d’œuf et le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
- Retirez la gousse de vanille du lait et versez celui-ci en filet dans le saladier en fouettant énergiquement.
- Versez aussitôt ce mélange dans la casserole. Faites épaissir à feu doux sans cesser de remuer à l’aide d’une cuillère en bois pendant 10 à 15 minutes. La préparation ne doit surtout pas bouillir.
- Pour vérifier la cuisson, passez votre doigt sur le dos de la cuillère. Si la trace s’imprime et reste, c’est bon. Si elle disparaît c’est que la crème anglaise n’est pas assez cuite.
- Lorsque la crème anglaise nappe la cuillère, elle est prête, retirez-la du feu et laissez-la refroidir. Remuez pour éviter la formation d’une peau.

- Si, malgré vos précautions, la crème anglaise présente des grumeaux, passez-la quelques secondes au mixeur, à la fin de sa cuisson.
- Vous pouvez remplacer la gousse de vanille par 2 sachets de sucre vanillé (n’utilisez alors que 80 g de sucre).

 

             Pour servir ce dessert divin, démouler les blancs à l'envers dans un grand plat creux. Verser la crème autour, servez le reste de sauce à part. Et savourez le plaisir de vos convives

 

Petit truc : je prépare toujours deux portions de crème anglaise, car généralement les invités en redemandent ! 

 PICT0002.JPG

 

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Food
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 08:26

 jardins.jpg

               

                 Le thé possède mille et une vertus, connues et éprouvées depuis des millénaires. Mais connaissez-vous les « petits secrets de nos grand-mères » qui savaient mettre en pratique ses nombreuses qualités ? Voici un petit tour rapide des astuces utilisant le thé, piochées dans ma « bible du thé ».

 

Le thé à la cuisine :

                     - vous aviez l’habitude de faire tremper vos poêles des heures dans de l’eau froide pour supprimer les odeurs tenaces d’oignon ou de poisson ? Utilisez dorénavant des feuilles de thé ! Le fait de frotter une poêle avec des feuilles de thé humides supprime toutes les mauvaises odeurs.

                     - de même pour les fruits secs que vous trempiez habituellement dans de l’eau. Sachez qu’ils gagnent en saveur à être trempés dans du thé.

                     - pourquoi ne pas utiliser du thé pour déglacer la poêle où vient de cuire une pièce de viande ? Le jus n’en sera que meilleur.

 

Le thé au service de l’entretien de la maison :

                Une infusion froide fait briller les miroirs ou les chromes et nettoie les boiseries peintes. Il est aussi conseillé pour raviver des tapis ou des moquettes aux couleurs sombres ; il suffit de les brosser avec des feuilles de thé infusées et essorées, puis de passer l’aspirateur.

                On l’utilise aussi pour fortifier les plantes d’intérieur. Des feuilles de thé infusées mêlées à la terre ou un arrosage occasionnel avec une infusion de thé leur sont très bénéfiques.

 

Le thé au service de la beauté :  

                Le thé possède des propriétés apaisantes et stimulantes pour les yeux. En infusion faible, le thé noir apaise les yeux douloureux et fortifie la vue grâce à ses tanins.

                Le thé se prête également à des teintures inoffensives pour les cheveux. Un rinçage au thé confère à la chevelure châtain brillance et reflets cuivrés.

                Par ses incontestables vertus toniques, le thé peut également constituer une excellente lotion pour les peaux grasses (3 cuillères à soupe de feuilles pour 50 centilitres d’eau minérale). On peut également y ajouter quelques gouttes de jus de citron.

                Le thé fut aussi réputé pour préparer l’épiderme au hâle de l’été (il protège la peau des méfaits du soleil grâce à ses polyphénols) et pour, ensuite, le prolonger.

 0825e436e17b46b6c0a9d1fac0afad1e.jpg

 

 

 

Et parce qu'on est toutes un peu gourmandes, voici quelques recettes au thé vert !

 

Madeleines au thé vert :

Préparation : 15 min          Cuisson : 12/15 min

 

Ingrédients : (pour 25 madeleines)

3 œufs

200g de sucre

200g de farine

1cc de thé vert en poudre matcha

1 cc de levure chimique

150g de beurre

                Battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que la préparation soit mousseuse, incorporer la farine et le thé en pluie, puis la levure. Mélanger bien puis ajouter le beurre fondu, remélanger et verser dans les moules beurrés. Faire cuire à 180°C environ 12 à 15 minutes.

 

 

Verrines de fraises et mousse au thé vert :

Préparation : 15 min + 2h au frais

 

Ingrédients : (pour 2-3 personnes)

250g de fraises

100g de fromage blanc 0%

30g de sucre ou édulcorant

1 œuf

1 cc de thé vert matcha

2 feuilles de gélatine

2 cs de lait

                Rincer, équeuter et couper les fraises en petits morceaux. Mettre la gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide. Dans un saladier, mélanger le sucre avec le jaune d’œuf jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Y ajouter ensuite la cuillère à café de matcha, puis le fromage blanc, et bien mélanger. Faire chauffer le lait et, hors du feu, y dissoudre les feuilles de gélatine, que l’on aura au préalable bien essorées entre nos mains. Verser le mélange lait-gélatine dans le saladier. Battre les blancs en neige et l’incorporer à la préparation verte. Disposer dans les verres les morceaux de fraises (on en gardera quelques-unes pour la déco), et verser par-dessus la mousse au matcha. Mettre au froid pendant 2 heures au moins pour que la gélatine ait le temps de prendre. Servir bien frais.

 

 

Sorbet au thé vert à la menthe :

Préparation : 3h15

 

Ingrédients : (pour 6 personnes)

1l d’eau

6 cc de thé vert

1 citron

250g de sucre

5 feuilles de menthe

                Faire infuser le thé vert dans 1l d’eau bouillante, dans une théière, pendant environ 15 minutes. Dans un récipient, verser le thé. Y ajouter le jus de citron, le sucre et les feuilles de menthe. Mélanger le tout et laisser refroidir. Retirer les feuilles de menthe. Placer le tout dans un moule et mettre au congélateur pendant 3 heures, en remuant régulièrement, ou sinon faire glacer à la sorbetière.

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Art de vivre
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 08:21

ceremonie-the.jpg

 

                « Si tu as froid, le thé te réchauffera. Si tu as chaud, ça te détendra. Si tu es dépressif, ça te réconfortera. Si tu es excité, ça te calmera », William Gladstone.

 

                Earl Grey, Matcha, Oolong, Gyokuro, des noms poétiques et mélodieux qui amènent au voyage … Véritable institution chez nos voisins anglo-saxons, on le déguste à toute heure de la journée, on se délecte de ses douces saveurs et effluves qui réchauffent l’âme et le cœur. La dégustation du thé est un véritable moment intime et convivial qui prête aux petites confidences entre amis.  

 

                La cérémonie du thé au Japon est un art qui inspire à la quête de la sérénité et la réalisation de soi. Elle se déroule selon un rituel très strict, où se mêlent harmonie, simplicité, grâce et quiétude. C’est un moment privilégié qui prête au recueillement et à la solennité. Un véritable moment de détente et de zénitude qui vaut bien toutes les vertus du meilleur des massages ! (bien sûr, si on peut avoir les deux, on ne dira pas non … ).

                Le thé est un breuvage connu depuis des millénaires, dont la réputation n’est plus à faire. En Chine et au Japon, les moines y voyaient à la fois un excitant favorable à la méditation et une sorte d’élixir de vie. Consommer du thé revenait donc à prolonger son espérance de vie (on ne demande pas mieux !).

 img-2.jpg

               

               De nombreuses études scientifiques n’ont eu de cesse de confirmer ces croyances anciennes. Ainsi, boire plus de deux tasses de thé par jour diminuerait le risque de développer une cirrhose ou une autre maladie chronique du foie. Son potentiel anti cancer n’est plus à prouver (le thé vert est l’agent anti cancer par excellence !). Pour nous mesdames, il réduirait de 46% le risque de cancer des ovaires (yes !).

 

                Il est bénéfique pour la santé de notre cœur et de nos artères (il renferme une enzyme dont le rôle est bénéfique en cas d’hypertension artérielle), et apporte une vraie cure de vitamines. Les tanins du thé (jouent le rôle d’antioxydants) sont de loin plus actifs que la vitamine E contre le ralentissement de la dégénérescence cellulaire, et il contient des polyphénols qui rendent la peau moins vulnérable aux agressions extérieures (les industries cosmétiques l’ont bien compris, et l’intègrent de plus en plus dans leurs produits beauté). Il participe également à la prévention des caries dentaires grâce au fluor.

 

                Enfin, le thé possède des propriétés diurétiques et est un excellent tonifiant grâce à sa caféine.

 

                On privilégiera de préférence les thés verts et thés blancs plutôt que les thés noirs. En effet, ces premiers n’ayant pas subi de fermentation, la quantité de polyphénols y est beaucoup plus importante et les composants intéressants n’ont pas été altérés.

 

                Si avec tous ces bienfaits, vous avez encore des doutes … ! Moi en tout cas je suis devenue une 2_matcha-copie-1.jpginconditionnelle de ce délicieux breuvage, impossible de m’en passer !  J’ai récemment investi (bah oui c’était pas donné quand même… Mais la santé n’a pas de prix n’est-ce pas ) dans du thé vert Matcha (vous savez, celui que l’on vous sert dans les véritables restaurants japonais) considéré comme l’un des thés les plus raffinés. Hmmm, un vrai délice ! Sa préparation requiert cependant un certain savoir faire, avec un matériel adapté. Tout un art !

 

 

 

Ma petite réserve ... IMG_4656.jpg

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Art de vivre
commenter cet article
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 06:34

to-do-list-nothing.jpg

           

            Youpiiiiii ! Enfin une journée de libre devant nous, une journée entière où l’on va enfin pouvoir nous mettre à jour dans toutes ces choses contraignantes à faire (sinon on les aurait déjà faites depuis belle lurette haha !) que l’on ne cesse de remettre au lendemain indéfiniment. Il faut dire que, s’il y a un art dans lequel on excelle, c’est bien celui de la procrastination !

 

               Le soir venu, et la fameuse « journée-de-libre-tant-attendue-pour-faire-toutes-ces-choses-contraignantes-que l’on-n’avait-pas-envie-de-faire-jusque-là » terminée, on fait le bilan … Et là, ô malheur … On a à peine accompli la moitié de notre programme, malgré toute notre motivation et notre bonne volonté.

 

               Le problème docteur ? Un manque d’ORGANISATION ! Voilà mes petits conseils pour que la procrastination ne redevienne plus qu’un mot à la sonorité bizarre et à la prononciation biscornue, mais qui, non non non, ne correspond vraiment pas à notre caractère !

 to-do-list.jpg

 

1.       On commence par faire la liste de toutes les tâches que l’on doit faire. On y inclue les contraintes auxquelles il est impossible d’échapper, mais aussi et surtout des moments de détente, activités physiques, loisirs, … Dur dur quand même de tenir une journée plongée dans la paperasse et autres tâches rébarbatives sans s’accorder quelques moments pour s’aérer l’esprit.

 

2.       On évalue correctement le temps nécessaire au traitement des activités du jour, en gardant bien à l’esprit que l’on n’est toujours pas Superwoman, ni Joséphine Ange Gardien.

 

3.       On établit la liste des priorités en classant les différentes tâches selon leur urgence ; les plus urgentes étant celles que l’on effectuera évidemment en premier (ouf, enfin une bonne chose de faite, notre esprit s’allège !).

 

4.       On fuit les petites choses qui nous retardent dans notre planning, les voleurs de temps ! A placer dans cette catégorie les coups de téléphone intempestifs, les nombreuses sollicitations de nos proches et les visites à l’improviste, les réunions vides d’intérêt qui n’en finissent pas, les heures passées au téléphone et les (très) nombreux courriers que l’on doit faire pour régler un problème avec notre fournisseur internet, abonnement téléphonique, etc etc…

Au final, on a perdu de précieuses heures inutilement … sans s’en rendre compte.

 

5.       On n’oublie pas de se fixer une date limite pour effectuer telle ou telle chose, on en sera d’autant plus motivées pour les accomplir rapidement.

 

Deux méthodes s’offrent à nous :

-          la méthode de Mr. Organisé, je gère mon temps à la perfection, à savoir la méthode ASAP (As Soon As Possible) : on commence le plus tôt possible, pour avoir une marge de secours dans le cas où un imprévu pointerait le bout de son nez.

-          la méthode dite de L’Etudiant (dixit mon prof de gestion de projet ^^), à savoir la méthode ALAP (As Late As Possible) : on s’est fixé le lundi comme date butoir ? Parfait, on commence le dimanche soir sans faute  A privilégier pour celles et ceux pour qui travailler dans le stress n’effraie pas cela va de soi …

 

 

             Voilà notre TO DO LIST prête, notre journée est bien organisée ! Il ne nous reste plus qu’à nous retrousser les manches et nous mettre au travail. Exit notre stress quotidien, on fait les choses calmement et ça fait du bien, on est enfin efficace et on ne s’éparpille pas à droite à gauche avec des activités « parasites » ! Quel bonheur de pouvoir rayer au fur et à mesure de la journée, d’un trait de crayon vif et vigoureux, toutes les tâches accomplies ! 

 

 

Et vous, vous êtes plutôt organisées, bordéliques ? Des petits trucs pour être organisé ?

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Art de vivre
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 08:22

affiche-wall-street-2.jpg

 

                Deux ans après le krach boursier, Oliver Stone sort son deuxième opus de Wall Street avec le très grand Michael Douglas en tête d’affiche, aux côtés de Shia Le Bœuf.

 

                L’histoire ?

Wall Street, New York : en plein krach boursier de 2008, un jeune trader, Jacob Moore (Shia Le Bœuf), est prêt à tout pour venger son mentor, que d'obscures tractations financières ont poussé au suicide. Il demande de l'aide à Gordon Gekko (Michael Douglas), le meilleur - et le pire - des gourous de la finance, qui vient de sortir de 20 ans de prison pour délit d'initié. Jacob va apprendre à ses dépens que Gekko reste un maître de la manipulation, et que l'argent ne dort jamais.

 

                Descendu par la critique ces dernières semaines, ce film reste pour moi un film culte qu’il est bon de voir si l’on veut comprendre l’envers du décor et les terribles lois qui régissent le monde de la finance, ou terrible loi de la jungle. Tout n’est que manipulation, appât du gain, spéculation, malversation et traitrise. Bien que l’on ait affaire à un jargon d’initié, où s’enchaînent une montagne vertigineuse de chiffres et de courbes, l’histoire est prenante et l’on se laisse rapidement emporter dans la vie trépidante et ô combien stressante des traders.

 

               La première scène du film sonne l’ironie avec la sortie de prison de Gordon Gekko qui récupère ses affaires personnelles, les restes de son passé de magnat de la finance, résumés en une « cabine téléphonique » en guise de portable, quelques bijoux en or, un serre billets … sans billets. Le ton est donné.

 

                Michael Douglas incarne avec brio son rôle de requin de la finance, où l’ambiguïté de ses intentions nous pousse à le prendre en sympathie, avant de le haïr : il manie aussi bien les chiffres que les sentiments. Shia Le Bœuf n’est également pas en reste, et nous dévoile tout son talent à travers un jeu brillant de justesse dans son rôle de jeune trader ambitieux, charismatique, entrepreneur et qui n’a pas froid aux yeux.

 

               Oliver Stone nous propose ainsi une satire sanglante aux répliques cinglantes et acérées (dont les meilleures reviennent à Michael Douglas : « Arrêtez de raconter des mensonges sur moi et j’arrêterai de dire la vérité sur vous », jubilatoire) du capitalisme du XXIème siècle; des bonus qui pleuvent au milieu d’une débâcle financière entraînant des milliers de pauvres gens dans la misère, des fraudes fiscales aux paradis fiscaux, des rumeurs lancées pour tirer profit des spéculations, des traîtrises ...  

 

                Les métaphores sont également au rendez-vous. Un exercice de style intéressant qui donne de la puissance au message que le réalisateur veut nous faire passer. Notamment, la mise en scène de la chute de dominos lors de l’effondrement des cours de la bourse : une représentation mordante, simple et efficace. Du grand art.

 

                Un film à voir donc !

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Cinéma
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 07:54

 

 1175.jpg

           

              Ringard le travail des aiguilles ? Vous pensiez que c’était une activité réservée à nos amies les seniors pour occuper leurs longues journées d’hiver, se balançant dans leur rocking chair au coin du feu ? Eh bien détrompez-vous ! Aujourd’hui, on est de plus en plus nombreux à (re)découvrir les grandes joies de cette activité méticuleuse, faisant appel à notre esprit créatif, notre patience, concentration et habileté manuelle. Tout un art !  

 

              On se rue dans les merceries, on se dote de tout l’attirail digne d’une vraie couturière pro. Les clubs de tricot ne désemplissent pas et semblent devenir THE place to be aujourd’hui. Garçons, filles, jeunes, moins jeunes, toutes les générations se retrouvent pour partager leurs petits secrets de fabrication, trouver des idées originales, le tout dans une ambiance joyeuse et conviviale. Cette année 2010 aura sonné le grand retour du tricot, redevenu tendance.

           

            Mais d’où vient ce regain d’intérêt ?

           

            Une partie de la réponse pourrait se trouver dans le fait qu’aujourd’hui tout va trop vite autour de nous. Au travail, dans les transports, les repas, les courses, les nouvelles technologies, on est emporté dans une spirale infernale qui s’accélère, il faut tout faire vite vite vite le plus vite possible. Faire du tricot, au contraire, c’est prendre le temps de faire les choses. C’est un travail méticuleux, qui demande patience et concentration, et qui nous aide à redevenir zen et effectuer une tâche calmement, en se recentrant sur soi-même et sur ce que l’on fait.

 

            Autre élément de réponse : la mode fait aujourd’hui partie intégrante de nos vies. Notre apparence joue un rôle primordial dans nos rapports avec les autres, et est souvent le reflet de notre personnalité. On ressent ainsi le besoin de se différencier, en portant NOS créations faites de nos petites mains. Et quelle immense fierté que de n’entendre que des compliments sur notre joli petit pull à grosses mailles, ou notre écharpe taille XXL multicolore

 

            C’est aussi une idée sympa et originale de cadeau qui ravira vos proches (bon bien sûr on essayera quand même de leur confectionner quelque chose d’esthétique et de « mettable » n’est-ce pas !). Sans nul doute, leur ferez-vous le plus beau des cadeaux : vous leur aurez offert un peu de votre temps (et quand on sait combien le temps est précieux de nos jours, puisque nous courons tellement après lui, ça veut dire beaucoup… !), un peu de vous, un cadeau bien personnalisé qui vaudra milles achats dans les boutiques de cadeaux.

 tricot.jpg

            A vos aiguilles, à vos mailles, fils et grosses laines, pour que le point de croix n’aie plus aucun secret pour vous, il est temps de vous y mettre ! Vous en sortirez conquis(es) ! 

 

           

Pour apprendre à tricoter, rdv sur le site Tricotin.com qui nous explique pas à pas les différentes techniques pour devenir une vraie pro en deux trois coups d’aiguilles à tricoter  On a également accès à un large choix de modèles, avant de laisser libre cours à notre imagination et mettre en forme nos propres créations.

http://www.tricotin.com

 

Rdv à la librairie Brentano’s, LE café-tricot, situé dans le quartier de l’Opéra à Paris, et rejoignez chaque samedi des tricoteuses de tous âges pour des ateliers tricots tendances, le tout autour d’un bon café.

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Mode
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 07:03

800-alice-delice-logo-1232194281.jpg

               

             En errant un après-midi d’été dans ma petite ville strasbourgeoise, j’aperçois une nouvelle enseigne au nom attractif qui attise ma curiosité : Alice Délice. Sans plus attendre, je pénètre d’un pas décidé dans cet antre dédié à l’art culinaire. Moi qui adore cuisiner, je suis en extase devant cette véritable caverne d’Ali Baba pour petits gourmands. Je découvre une foultitude d’objets colorés et originaux qui égaieront mes préparations culinaires et me donnent déjà l’envie de courir me mettre aux fourneaux !

 

                A l’origine de ce concept tendance ? Wilfrid André, passionné de gastronomie et de cuisine. Après un voyage aux Etats-Unis et au Japon où les concepts dédiés à l’art culinaire sont florissants, il a l’idée de lancer sur le marché français un concept basé sur la convivialité, le plaisir, l’éducation et la découverte. Et c’est une réussite !

 

                Organisés en cinq domaines -les astuces d’Alice, la bibliothèque qui comporte de nombreuses références de livres de cuisine pour tester de nouvelles recettes et épater vos amis, les saveurs (épices, vinaigre, condiments, huiles), les outils (un bon repas ne se fait pas sans de bons ingrédients et de bons ustensiles !) et les enfants d’Alice (accessoires et livres dédiés spécifiquement aux enfants)- impossible de ne pas succomber et de repartir les mains vides, que ce soit pour vous ou pour une idée cadeau (à bon entendeur ... ).

 

800-alicedelicebercy-1232135928.jpg

 

                Le plus ? Dans une ambiance agréable et conviviale, et une déco colorée, un chef cuisinier nous propose de tester de nouvelles recettes chaque jour (au cas où l’on serait à court d’idées pour nos repas quotidiens qui sont parfois un vrai casse tête il faut l’avouer, ou pour se faire plaisir tout simplement et passer un bon moment !), lors d’ateliers pouvant accueillir jusqu’à 16 personnes au dernier étage du magasin.

 

               Alice Delice nous offre également un Chef à domicile, qui viendra vous prêter main forte pour la réalisation de petits plats qui régaleront vos invités, ou qui animera des ateliers (sushis, mousses et espumas, macarons, foie gras,…) dans votre cuisine à l’occasion de votre enterrement de vie de jeune fille, anniversaires, et autres événements en tout genre. Une initiative originale, qui, pour sûre, ravira vos amis !

              

               On y court !

 

Retrouvez astuces et conseils en tout genre, idées recettes, un espace boutique, des dossiers cuisine, et bien d’autres choses sur le site d’Alice Délice :

http://www.alicedelice.com

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Adresses
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 07:06

 

 1hpsemainedugout2010.jpg

           Aaaaah, on l’attendait tous et toutes avec beaucoup d’impatience, nos papilles s’en réjouissent déjà, voilà la semaine du goût qui arrive ! Articulée autour de moments forts tels que les Leçons du Goût, les Tables du Goût et les Ateliers du Goût, la semaine du goût est devenue un événement incontournable, réunissant des milliers de personnes autour d’une même passion : le goût des bonnes choses.  

 

           Voilà l’occasion de s’initier à la pratique culinaire, laisser s’exprimer notre instinct de gourmandise, découvrir de nouvelles saveurs et mélanges étonnants, assommer de questions nos maraîchers et autres professionnels du secteur sur l’origine des produits et les modes de productions. Des fruits et légumes sont remis au goût du jour et on apprend à les préparer dans une ambiance conviviale, lors des très nombreux ateliers de cuisine organisés par des chefs renommés. On s’invite aux meilleures tables pour tester les menus spécialement élaborés pour l’occasion, on est initié à une alimentation plus saine, on découvre la cuisine moléculaire et autre nouvelle pratique culinaire révolutionnaire. Les écoliers attendront avec impatience la visite d’un chef cuisinier qui leur transmettra tout son savoir-faire et son amour du métier. De quoi créer quelques vocations et passions nouvelles chez nos petites têtes blondes ! A vos toques !

 

la-semaine-du-gout-2654546_1370.jpg

 

                                                                  

Vous souhaitez vous inscrire aux Ateliers du goût, Tables du goût ou aux leçons du goût, ou avoir davantage de renseignements ? C’est par ici !

www.legout.com

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Sorties
commenter cet article

♥ In A Few Words ...

  • : ♥ lavieselonmary ♥
  • ♥ lavieselonmary ♥
  • : Exaltation des papilles, esprit rêveur, évasion culturelle, brin de malice, sourires et petits bonheurs. Suivez-moi dans mon univers ... :)
  • Contact

♥ Other languages ...

English español deutsch

Recherche

  • SucréSucré

♥ Follow Me ...

Follow Me on Facebook Follow Me on Twitter Follow Me on Pinterest Follow Me on Flickr