Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 07:19

Il se raconterait ici et là que les éclairs sont en passe de détrôner les sacro-saints macarons lors des tea time mondains. Christophe Adam, ancien chef pâtissier de chez Fauchon, en a d’ailleurs fait la star de sa nouvelle boutique parisienne inaugurée il y a quelques jours, baptisée Eclair de Génie ! En attendant de goûter ses délicieuses créations originales et savoureuses, je vous propose une recette qui sera parfaite pour une entrée festive : des éclairs crème de saumon à l’aneth, en version petit format adapté à un début de repas !

 

La crème de saumon est réalisée à base d’un mélange de ricotta (fromage italien) et de fromage blanc, en remplacement de la traditionnelle mascarpone, ce qui permet d’alléger considérablement la recette ! Fraîche et fondante en bouche, l’on apprécie la pointe d’aneth qui vient relever le tout. Un délice ! :)

 moi-7176.jpg

 

Ingrédients :

♥ Pour la pâte à choux :

¼ de litre d’eau

125g de farine

80g de beurre

4 œufs

1 pincée de sel

♡ Pour la garniture :

250g de ricotta

3 cs de fromage blanc

2 à 3 tranches de saumon fumé (selon la taille)

Quelques brins d’aneth frais

Sel, poivre de Sichuan

 

Il est préférable de réaliser vos éclairs le jour de la dégustation, car la pâte à choux tombe assez rapidement.

 

♥ Réaliser la pâte à choux :

Tamiser la farine. Verser l’eau dans une casserole d’une contenance d’un litre environ. Ajouter le beurre, le sel puis amener doucement à ébullition.

Dès que l’ébullition commence et que le liquide mousse (attention il a tendance à se « sauver » comme le lait), retirer la casserole du feu et y jeter d’un seul couptoute la farine. Mélanger très rapidement à la spatule et remettre sur le feu ; la pâte doit être très lisse.

Continuer la cuisson en travaillant la pâte avec la spatule afin de bien l’assécher : la pâte doit former une boule compacte autour de la spatule et se détacher complètement du fond de la casserole. Retirer alors du feu.

Ajouter un premier œuf à cette pâte et bien mélanger. Lorsqu’il est incorporé, ajouter le second œuf. Continuer ainsi jusqu’à ce que tous les œufs soient incorporés à la pâte.

Utiliser cette pâte sans attendre.

Préchauffer le four à 180°C. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, former des boudins de pâte de 5 à 7 cm de long environ à l’aide d’une poche à douille. Faire cuire 20 minutes.

♥ Préparer la garniture :

Dans une jatte, mélanger la ricotta, le fromage blanc, le saumon fumé coupé en petits morceaux. Saler, poivrer, et ajouter les brins d’aneth ciselés. Mélanger bien.

 

Couper vos éclairs en deux et les garnir de crème de saumon. Décorer d’une tranche de saumon fumé et d’un brin d’aneth.

 

Bon appétit ! :)

 

♡ Eclair de Génie 

14 rue Pavée

75003 Paris (M° Saint Paul)

moi-7175.JPG

moi-7207.jpg

moi-7178.jpg

moi-7212.jpg

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Food
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 07:08

La dernière création musicale de C2C (Happy) a tourné en boucle hier dans mon Ipod, et je peux vous dire qu’elle m’a donné la pêche ! Cet homme en blouse blanche, un brin loufoque aux allures de gourou possédé par les esprits de la nature, semble nous envoûter ; il nous captive, nous hypnotise, et finit par prendre possession de notre corps. Son "cobaye" reprenant vie tel un Frankenstein, et ondulant avec frénésie (ce jeu de jambes !!) au rythme des notes comme un pantin désarticulé, ce pourrait être nous. Cet envoûtement semble être contagieux, faites-en donc profiter vos collègues et voisins ! 

Cette musique nous raconte aussi une histoire et nous délivre un message : « You’ll never feel happy, until you try ». Ce précepte devient notre mantra, et on le met en application dès à présent

 

Ce gourou, on ne sait pas à quoi il tourne, mais ce qui est sûr c'est que l'on aimerait bien l’avoir chez soi tous les matins pour nous procurer un enthousiasme et une énergie à tout rompre avant de partir au travail ! La journée peut (très bien) commencer ... Alors, heureux ?! 

 

Bon week-end ! 

 

Merci au DailyELLE pour cette jolie découverte :)

 

 

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Musique
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 07:17

Les préparatifs des fêtes de fin d'année se poursuivent à grands pas ... Et que serait un Noël sans de jolies boîtes décorées regorgeant de délicieux biscuits aux doux parfums d'épices, de vanille, gourmands au chocolat, ou agrémentés d'amandes, de noisettes et autres fruits secs ?! Ils ont quelque chose de réconfortant, à déguster au coin du feu lorsque, dehors, il neige à gros flocons ! Des traditions qui méritent de perdurer, vous ne trouvez pas ? :) 

Chaque année, outre les "best" des Noëls passés (à savoir, ceux qui ont passé avec succès le test gustatif auprès de mes proches), je teste de nouvelles recettes piochées dans mes "bibles" de biscuits de Noël (les hors séries des magazines culinaires notamment, sont une véritable mine de délicieuses gourmandises à réaliser !).

Aujourd'hui, j'ai donc choisi de tester les étoiles chocolatées aux épices . Le verdict est sans appel : croustillants, gourmands et esthétiques, ils sont à déguster sans modération ! :)    

 

Retrouvez mes précédentes recettes de biscuits ici et


      moi 7172

 

Ingrédients (pour environ 50 étoiles) :

200g de farine

125g de sucre

1 paquet de sucre vanillé

1 oeuf

150g de beurre

75g de chocolat au lait

125g de sucre glace

150g de noisettes finement moulues

1/2cc d'épices pour pain d'épice

20g de cacao

Mélanger la farine, le sucre et le sucre vanillé dans une jatte. Séparer le blanc d'oeuf du jaune. Ajouter le jaune d'oeuf et le beurre au mélange à base de farine, mélanger le tout au crochet pétrisseur du batteur électrique (ou à la main) jusqu'à obtention d'une pâte lisse. Former une boule, l'envelopper dans du film alimentaire et la place une heure au frais.

Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante 160°C). Faire fondre le chocolat. Monter le blanc d'oeuf en neige ferme, avec 75g de sucre glace. Mélanger les noisettes et les épices pour pain d'épice, les incorporer à l'oeuf en neige. Pour finir, ajouter le chocolat fondu en pétrissant.

Abaisser la pâte brisée claire sur une surface de travail légèrement farinée sur environ 1/2 cm d'épaisseur. Découper les étoiles à l'emporte-pièce et les placer sur une plaque tapissée de papier sulfurisé. Dans la pâte à macarons, prélever de petites boules, placer une boule au milieu de chaque étoile. Vous pouvez utiliser le reste de pâte à macarons seule, en formant des boules un peu plus grosse (temps de cuisson : 10 minutes, à 180°C).

Faire dorer les étoiles au four pendant environ 10 minutes. Les retirer du four et les laisser refroidir sur une grille.

Saupoudrer les étoiles de sucre glace et de cacao juste avant de servir.

moi 7166

PICT0016.JPG

moi 7162

moi 7144

moi 7140

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Food
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 07:17

La décoration de notre intérieur aux couleurs des festivités de fin d'année est un véritable enchantement, et offre une féérie à demeure. C'est le moment de sortir de nos armoires notre plus belle vaisselle, l'argenterie et le linge de maison, offerts par belle-maman !

Parce que l'on manque parfois d'inspiration (n'est pas décoratrice d'intérieur qui veut ...), je vous propose quelques jolies photos glanées dans les magazines de décoration et sur le net. De quoi nous mettre des étoiles plein les yeux ! :)

 

Cette salle à manger d'une ferme alsacienne du Ried nous invite à prendre place à sa somptueuse table à la présentation raffinée. Le blanc éclatant est astucieusement mis en valeur par un jeu d'éclairage à la bougie et au chandelier apportant une ambiance chaleureuse. Les poutres en bois peintes respectent les tons clairs de la pièce et apportent une touche d'authenticité. Les boules en verre soufflé de Meisenthal accrochées au lustre en fil de fer offrent une décoration aérienne tout en éclat. 

Petit conseil : pour votre décoration de table, optez pour l'association de deux couleurs dominantes tout au plus. 

blanc-comme-neige.jpg

                                                                          ♡  (Source : magazine Campagne décoration, N°78)

 

Vos convives seront ravis de découvrir dans leurs assiettes des petites attentions personnelles : un mot rédigé sur une carte, un menu personnalisé, une bougie ornementale qu'ils pourront emporter, ... 

Image-1-Noel-300x200.jpg

                                                                             ♡      (Source : lingemaison)

 

Rien de tel qu'un plaid tricoté pour apporter une ambiance cocooning à son intérieur. 

plaid-noel-tricot-patchwork.jpg

(Source : Marieclaire)

276032_noel-un-air-de-fete-dans-mon-salon.jpg

(Source : cotemaison)

VA-deco-noel-champetre-1.jpg

                                                                            ♡           (Source : leblogdecomydz)

 

Vos desserts sous une cloche de verre prennent des airs de bijoux de fête.

maisons-du-monde-devoile-ses-ambiances-deco-de-noel-6464392.png

                                                                                    (Source : Maisondumonde)

 

Quoi de plus réconfortant que d'ouvrir ses jolis paquets au coin du feu.

ambiance-noel.jpg

                                                                                        (Source : jardinage.fm)

 

Des petits objets de couleurs, des coussins tricotés et des paquets cadeaux élégamment emballés créent une ambiance de fête.

b9a6a335.jpg

                                                                                        (Source : clicdeco.centerblog)

 

Charmantes, ces lanternes grand format positionnées sur le porche ou sur un rebord de cheminée protègeront vos bougies et diffuseront une lumière douce.

exterieur.jpg

(Source : magazine Campagne décoration, N°78)

274052_bougie-noel-comment-creer-l-ambiance.jpg

                                                                                           (Source : cotemaison)

 

La forêt s'invite dans votre maison avec ces pommes de pin, ces figurines d'élans, cette branche de sapin et cette guirlande champignon. A associer avec des photophores décorés.

bougies.jpg

                                                                                           (Source : cotemaison)

 

La création d'une ambiance lumineuse toujours, avec des guirlandes lumineuses accrochées sur différents supports (l'échelle en bois offre un charmant côté rustique). 

279367_noel-un-air-de-fete-dans-mon-salon.jpg

                                                                                        (Source : cotemaison)

 

L'extérieur prend également des airs de fête ! Ambiance chalet nordique avec ce banc en bois sculpté sur lequel repose un plaid pour nous tenir bien chaud. 

1_w641h478.jpg

                                                                                     (Source : maison-deco)

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Art de vivre
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 07:02

Les macarons Délicieuses petites coques colorées, fourrées de mille et une façons ; croustillantes au dehors, fondantes au dedans. Voilà comment je les aime  

Après une après-midi shopping aux Galeries Lafayette parisiennes, l’estomac se creuse et une furieuse envie de sucré se fait sentir. Direction le salon de thé Pouchkine, situé non loin de l’antre des achats compulsifs ! Cet espace à la décoration luxueuse, qui propose un mélange de spécialités franco-russes, est une véritable ode à la gourmandise. Difficile de résister devant l’étalage de toutes ces délicieuses pâtisseries, de véritables œuvres d’art exposées derrière leur vitrine en verre. Notre choix se porte sur des macarons ; un divin régal pour les gourmandes que nous sommes. Nos papilles en frétillent encore d’extase … !

SAM_6701.JPG

 

De retour à mes fourneaux, je retrousse mes manches et ose me lancer dans l’expérience « atelier macarons » ! J’ai entendu dire que la confection de macarons nécessite maîtrise et savoir-faire. A juste titre … ! Obtenir des coques parfaites en tout point nécessite d’avoir quelques fournées d'entraînement derrière soi.

Il faut dire que ce fut une grande première pour moi ; mais pour un coup d’essai, ils me semblent plutôt réussis (un peu d’autosatisfaction ne fait jamais de mal ). Et comme je suis une perfectionniste dans l’âme, l’expression « vingt fois sur le métier, remets ton ouvrage » n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde ! 


moi-7126-copie-2.jpg

 

 

Ingrédients (pour 20 petits macarons ou 10 gros) :

♥ Pour les coques :

100g de blancs d’œufs clarifiés (soit 2 ou 3 blancs)

125g d’amandes en poudre

225g de sucre glace

30g de sucre en poudre

1 pincée de levure chimique

20g de cacao en poudre

♥ Pour la crème au citron :

1 citron vert non traité

2 jaunes d’œufs

60g de beurre

60g de sucre en poudre

 

♡ Préparer la crème de citron :

Zester et presser le citron. Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Le verser dans une petite casserole, ajouter le jus de citron et le zeste, puis porter à ébullition sur feu modéré en mélangeant. Baisser le feu et faire cuire 5 minutes. Retirer du feu et incorporer le beurre. Réserver au froid.

 

♡ Préparer les coques :

Passer au robot les amandes en poudre, le sucre glace et le cacao en poudre, puis tamiser le mélange qui doit être fin et sec.

Monter les blancs d’œufs en neige ferme avec la levure chimique. Ajouter le sucre en poudre et continuer de battre pendant 2 minutes pour bien serrer les blancs. Verser les poudres tamisées sur les blancs en neige, puis les incorporer à la spatule souple. Macaronner : soulever la pâte du fond vers la surface, à l’aide de la spatule, jusqu’à ce qu’elle forme un ruban.

Transférer la préparation dans une poche munie d’une douille ronde et dresser les macarons en quinconce sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Laisser croûter 30 minutes à 1 heure à l’air libre.

Préchauffer le four à 150°C (th.5). Poser la plaque de macarons sur une plaque froide pour que le dessous des macarons cuise moins vite que le dessus et que la collerette se forme. Faire cuire les macarons 10 à 12 minutes dans le four entrouvert. Retirer du four et laisser refroidir 1 heure avant de décoller délicatement les coques.

 

Garnir les macarons de crème au citron. Réfrigérer 24 heures.

 

Bon appétit ! 

moi-7102.JPG

moi-7122.JPG

moi-7118.jpg


CAFE POUCHKINE

64 Boulevard Haussmann

75008 PARIS

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Food
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 07:39

486264_10151166324393577_306894845_n1.jpg

 

Synopsis : Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…

 

Décidément, les années cinquante ont le vent en poupe ! Nostalgique, le spectateur est immédiatement plongé dans une ambiance rétro façon Mad Men où les femmes ne rêvent que d’une chose, devenir secrétaire ; car « être secrétaire, c’est moderne. C’est faire le tour du monde et travailler avec de grands hommes ». Outre leur talent de cuisinière proprette propre à leur rôle de femme au foyer, les femmes éprouvent un profond désir d’émancipation. La reconnaissance ultime étant la mise en lumière sous les feux des projecteurs grâce à leur rapidité à taper à la machine à écrire. La dextérité de cet art impose le respect !

_populaire____vintage__speed___et_romantique_1377_north_584.jpg 

Difficile de ne pas succomber au charme vintage de cette histoire touchante habilement menée. Ca swingue, c’est vivant, ça fuse, aussi promptement que le bout des doigts sautant avec habileté d’une touche à l’autre, sur une machine à écrire. C’est tout simplement réjouissant !

20255504.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Le couple Romain Duris – Déborah François fonctionne à merveille. Romain Duris, fidèle à lui-même, ne dément pas son grand talent d’acteur. Son rôle d’homme ambitieux, élégant dans son costume rétro trois pièces, et au charme ravageur, lui sied à la perfection. Déborah François, quant à elle, est une véritable révélation ! Son interprétation de Rose Pamphyle, jeune fille maladroite et ingénue peu sûre d’elle mais non moins volontaire, est force de justesse et d’émotions !

Populaire-un-film-deja-populaire portrait w532

Le reste du casting ne gâche en rien la fête, bien au contraire ! Le couple modèle Bérénice Bejo-Shaun Benson est absolument délicieux (mesdames, cet accent américain est à fondre de plaisir … !) ; Eddy Mitchell, Miou-Miou, Nicolas Bedos et Mélanie Bernier ne sont pas en reste.

POPULAIRE-PHOTO4.jpg 

L’on pourrait être étonné devant un tel engouement et cette ferveur incroyable qui entoure ces secrétaires qui manient avec habileté leurs dix doigts manucurés. Pourtant, rapidement, l’on se retrouve soi-même transporté par cette jeune fille ambitieuse qui se laisse guider par ses sentiments et sa ténacité ; l’on doit se contenir pour ne pas bondir de son siège afin d’encourager à vive voix l’incroyable Rose Pamphyle ! Et finalement l’on en vient à retenir notre souffle lors de l’annonce de la grande gagnante du fameux concours de dactylographie, tant l’on est happé par la frénésie ambiante de ce « sport ». Une telle émotion ne peut être que le résultat d’une mise en scène plus que réussie !

4ab0b874bad882fc5da816e5700936ea.jpg

 

A la sortie, l’on n’a qu’une envie : abandonner notre clavier d’ordinateur, qui passerait presque au rang de has been, pour redécouvrir l’authenticité et le bruit caractéristique d’une véritable machine à écrire. Nostalgie disais-je … Une comédie romantique fraîche et pétillante comme l’on aimerait en voir plus souvent ! 

 

La bande annonce ... 

 
Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Cinéma
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 07:22

SAM_6694.JPG

 

Poussez la porte de ce charmant restaurant parisien situé en plein cœur du Marais, vous voilà parti pour une envolée lyonnaise, riche de ses délicieuses spécialités. Vous serez accueilli avec beaucoup de sympathie par le maître des lieux, Riad FENNICHE, jeune homme souriant et passionné dans l’âme. Fort de son expérience passée dans les coulisses du restaurant lyonnais de son père, Riad a décidé de voler de ses propres ailes en ouvrant son enseigne, direction la capitale !

 

Soucieux de créer un véritable univers à son image, c’est dans une ambiance chaleureuse, à la fois intimiste et conviviale, un véritable espace de cocooning où l’on se sent bien, que l’on savoure une délicieuse cuisine du terroir. Le pari est réussi ! Mobilier vintage, photographies murales en noir et blanc, grosse poutre en bois, banquettes rouges, douce lumière tamisée, apportent une atmosphère apaisante.

SAM_6675.JPG 

SAM_6684.JPG

SAM_6683.JPG

SAM_6686.JPG

 

Le « côté assiette » offre du répondant ! La cuisine est savoureuse et généreuse, justement relevée. Le chef a ses adresses ; les produits typiques proviennent de petits artisans lyonnais avec qui il a noué contact durant ses années de formation.

Au menu, des plats traditionnels de Lyon : mets à base de charcuterie, quenelle de brochet, magret de canard aux airelles, poulet aux écrevisses, terrine de Foie gras maison au porto et armagnac compotée de figues, ou encore œufs en meurette au Foie gras, ... Difficile de choisir, tant chaque intitulé nous fait saliver ! Laissez-vous guider par les conseils avisés du chef, qui vous parlera avec passion de ses plats préparés avec soin. Les amoureux du terroir ne seront pas déçus !

 

En entrée, l’on se laissera tenter par la fraîcheur d’une salade lyonnaise agrémentée de lardons fumés, de délicieux croûtons à l’ail dorés à l’huile d’olive, de dés de tomate, de salade verte croustillante, le tout surmonté d’un œuf mollet à la cuisson parfaite !

SAM 6687


Le saladier Lyonnais offre un tour des saveurs avec son museau de bœuf, son cervelas lyonnais aux lentilles et sa petite salade de pommes de terre. Un délice !

SAM_6688.JPG

 

Poursuivez par un tartare de bœuf façon mauvais garçons, accompagné de frites croustillantes à l’ancienne coupées au couteau. Que dire de ce tartare, si ce n’est qu’il ravira votre palais par sa légèreté et son assaisonnement justement dosé !

SAM_6691.JPG

 

La quenelle de brochet de Lyon sauce Nantua est également incontournable : moelleuse à souhait, c’est avec gourmandise que vous la dégusterez jusqu’à la dernière bouchée, en l’accompagnant d’une bonne cuillérée de sauce onctueuse au délicieux goût de fumet de poisson.

SAM_6692.JPG

 

Pour clore ce voyage dans la ville des Lumières, la tarte aux pralines roses apparaît comme une évidence. Etonnante en bouche, vous allez vite en devenir accro ; on vous aura prévenu ! :)

SAM_6693.JPG

 

Le week-end, Les Mauvais Garçons vous accueille pour un brunch gargantuesque. Rendez-vous est pris ! ;)

 

Les Parisiens ont désormais leur adresse où déguster les saveurs authentiques de Lyon, et ce n’est pas pour nous déplaire ! 

 

 

LES MAUVAIS GARCONS

4 rue des Mauvais Garçons

PARIS (M° Hôtel de Ville)

Ouvert du mercredi au dimanche, de 12h à 14h30 et de 19h à 23h30.

Menu à partir de 24€

Brunch à 25€

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Adresses
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 07:25

ebuzzing-duodéj

 

 

Vous voyagez pour affaires, et déjeuner en solitaire vous déprime ? Partager votre repas quotidien avec vos collègues commence à vous peser ? Grignoter votre sandwich en tête-à-tête avec votre ordinateur ne vous réjouit guère davantage ? La solution : adopter la formule DUODEJ !!

Ce concept innovant basé sur le partage et la convivialité d’un déjeuner à deux (pour le côté intimiste …) a germé dans la tête de Mathilde Fournols, une jeune fille dynamique !

L’occasion nous est offerte de savourer un repas avec un(e) inconnu(e) avec qui l’on partage les mêmes centres d’intérêts ou qui travaille dans le même domaine que nous. Que ce soit dans un but professionnel (échanger autour d’un projet, créer une opportunité d’emploi, …), pour trouver l’âme sœur, ou simplement pour passer un moment agréable autour d’un repas (ou les trois à la fois !), Duodej permet de créer du lien social. 

Pour tenter l’aventure, le principe est simple : une inscription rapide sur le site Duodej donne accès aux profils des autres membres. L’on peut renseigner les informations souhaitées nous concernant (âge, sexe, profession, ville de résidence, centres d’intérêts, suggestion d’un restaurant, budget alloué au repas, etc). On sélectionne ensuite les personnes qui ont retenu notre attention ou attisé notre curiosité, et avec qui l’on souhaiterait passer un moment à l’occasion d’un déjeuner. La mise en relation via une messagerie interne est payante ; il nous est demandé de verser 1€ pour un « Duodej ». Il ne nous reste ensuite qu’à convenir d’un lieu, d’une heure et d’une date pour partager un repas avec l’heureux(se) élu(e).


banniere duodej caroussel2


Celles et ceux qui ont été conquis par leur première expérience se laisseront sans doute tenter par un abonnement mensuel à 5€, trimestriel à 15€ ou semestriel à 25€, donnant accès à un nombre illimité de « Duodej » !

 

Une attention particulière est portée à notre satisfaction du service. En effet, un membre de l’équipe Duodej prend contact avec nous quelque temps après notre expérience de repas partagé avec un(e) inconnu(e), afin de s’assurer du bon déroulement de la rencontre !

800 déjeuners ont d’ores et déjà été organisés depuis la création de cette jeune start up en mai dernier, signe d’un réel engouement pour ce concept ! Des déclinaisons sont par ailleurs en cours d’élaboration ; parce que le sport c’est quand même plus sympa et motivant à deux, Duosport devrait ainsi bientôt voir le jour !

 

Suivrez-vous le mouvement ? :)

 

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Concept
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 07:09





270161





J’ai découvert il y a peu cette marque danoise de mobilier créée en 1952 par deux artisans ébénistes ; encore une histoire de famille ... :) A l’occasion de ses 60 bougies soufflées cette année, la marque revient à ses premières amours en proposant une nouvelle collection inspirée des années 50-60. Résolument, le vintage revient en force et n’aura jamais été aussi plébiscité qu’aujourd’hui !
 

Leur mot d’ordre : « créer du mobilier à la fois stylé et fonctionnel à un prix abordable ».


 

    Une version haut de gamme d’une certaine marque suédoise en somme, qui viendra satisfaire les jeunes actifs et autres amoureux du design en quête d'un mobilier plus travaillé pour l’aménagement de leur nouveau « chez soi » …


Leur truc en plus ? Chaque meuble modulable peut être personnalisé au gré de nos envies, le tout d’un simple clic via le site Internet du groupe. L’on ne pourrait rêver mieux après des années passées dans un studio IKEA, copie conforme de celui de nos voisins de pallier ... ! 


 Mes coups de cœur en images … :) (leur site Internet où faire des folies, c'est ici  !).




design 1

 ♡

design 2




♡ #1 La chaise Ogi, cuir Rio noir/acier brossé – 749€


 #2 Fauteuil Imola, tissu Felt/Russ acier brossé – 1495€


♡ #3 Lampadaire Outrigger, chêne avec abat-jour et pieds en
métal noir – 479€


 #4 Lampe de table – 449€


♡ #5 Tabouret laqué rose néon – 139€


 #6 Fauteuil Monte, tissus et cuirs, différents coloris – 879€


♡ #7 Lampadaire Main, métal noir avec abat-jour gris – 389€


 #8 Porte-revues, placage saule – 89€


♡ #9 Chaise Ottawa, tissus et cuirs, différents coloris –
379€


 #10 Fauteuil Imola, tissus et cuirs, différents coloris – 1295€



Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Art de vivre
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 07:52

 

UNE-NOUVELLE-CHANCE

 

Synopsis : Recruteur de talents pour l'équipe de base-ball des Braves d'Atlanta, Gus se fait vieux et perd la vue. C'est donc avec sa fille, une ambitieuse avocate, qu'il se rend en Caroline du Nord pour tenter de mettre sous contrat un joueur fort prometteur.

 

Clint Eastwood semble prendre un plaisir certain dans l’interprétation de ce personnage de papy bourru, mais non dénué de bons sentiments. Après Million Dollar Baby et Gran Torino (véritables chefs d’œuvre cinématographiques), notre cowboy préféré remet le couvert dans Une nouvelle chance en campant cette fois un recruteur de baseball, contraint malgré lui de faire face aux affres de la vieillesse. Ajoutez à cela des relations conflictuelles avec sa fille unique, avec qui il fait le choix de se terrer dans un mutisme réconfortant, vous obtiendrez un Clint Eastwood qui ne surprend guère les cinéphiles avertis, avec son florilège de répliques acerbes à souhait. Derrière l’homme aux allures d’ours taciturne, aux gestes quelque peu maladroits, se cache un homme passionné ne sachant comment exprimer ses sentiments aux personnes qui lui sont chères. Vu et revu ? Oui, sans doute…

 

L’on déplorera un scénario très caricatural sans grande surprise, où les clichés hollywoodiens s’en donnent à cœur joie ! Et le fameux « THE END », cher à nos amis d’outre Atlantique, ne fera pas exception.

 

Mention spéciale pour la jeune actrice Amy Adams qui interprète avec poigne, fraîcheur et émotion la fille de Gus (Clint Eastwood). L’on admire ce petit bout de femme talentueuse qui ne se laisse pas démonter en osant s’affirmer face à des hommes machistes en costume-cravate, et qui jure aussi bien que son père lorsque la situation l’exige.

unenouvellechance604-604x400.jpg

Quant à Justin Timberlake, c’est sans conteste qu’il confirme à nos mères son statut de gendre idéal ! Davantage d’aspérités dans son personnage de jeune homme épris de la belle Mickey, dans lequel on finit par lire comme dans un livre ouvert, aurait été apprécié.

eastwood-nouvelle-chance2.jpg

 

Après plus de vingt ans passés à interpréter des films dont il a assuré la réalisation, Clint Eastwood a choisi de laisser ici le champ libre au réalisateur Robert Lorenz. Le spectateur déplorera peut-être ce (mauvais) choix …

Robert Lorenz aborde avec Une nouvelle chance le thème complexe de la relation père-fille, et amène une réflexion sur la portée des choix que l’on fait dans nos vies. Il pose un regard critique sur les arcanes des coulisses du sport et sur la lourde responsabilité qui incombe aux chasseurs de talent, détenant dans leurs mains le pouvoir de faire ou de défaire l’avenir d’un joueur d’un simple mot. L’on retrouve l'éternel combat opposant l’homme à la machine : peut-on se fier à un homme proche de la retraite, en passe de devenir aveugle, pour évaluer avec discernement les capacités d’un joueur considéré comme prometteur d’après les statistiques informatiques ? Il est des dons que même la plus perfectionnée des machines ne saurait détenir …

UNE-NOUVELLE-CHANCE-PHOTO1.jpg

 

Ce long métrage ne marquera sans doute pas de son empreinte les annales de l’histoire cinématographique, mais reste pour le moins un film plaisant à regarder lors d’un dimanche pluvieux. Enfin, tout le monde a droit à « une nouvelle chance » ! 

 

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Cinéma
commenter cet article

♥ In A Few Words ...

  • : ♥ lavieselonmary ♥
  • ♥ lavieselonmary ♥
  • : Exaltation des papilles, esprit rêveur, évasion culturelle, brin de malice, sourires et petits bonheurs. Suivez-moi dans mon univers ... :)
  • Contact

♥ Other languages ...

English español deutsch

Recherche

  • SucréSucré

♥ Follow Me ...

Follow Me on Facebook Follow Me on Twitter Follow Me on Pinterest Follow Me on Flickr