Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 07:52

 

UNE-NOUVELLE-CHANCE

 

Synopsis : Recruteur de talents pour l'équipe de base-ball des Braves d'Atlanta, Gus se fait vieux et perd la vue. C'est donc avec sa fille, une ambitieuse avocate, qu'il se rend en Caroline du Nord pour tenter de mettre sous contrat un joueur fort prometteur.

 

Clint Eastwood semble prendre un plaisir certain dans l’interprétation de ce personnage de papy bourru, mais non dénué de bons sentiments. Après Million Dollar Baby et Gran Torino (véritables chefs d’œuvre cinématographiques), notre cowboy préféré remet le couvert dans Une nouvelle chance en campant cette fois un recruteur de baseball, contraint malgré lui de faire face aux affres de la vieillesse. Ajoutez à cela des relations conflictuelles avec sa fille unique, avec qui il fait le choix de se terrer dans un mutisme réconfortant, vous obtiendrez un Clint Eastwood qui ne surprend guère les cinéphiles avertis, avec son florilège de répliques acerbes à souhait. Derrière l’homme aux allures d’ours taciturne, aux gestes quelque peu maladroits, se cache un homme passionné ne sachant comment exprimer ses sentiments aux personnes qui lui sont chères. Vu et revu ? Oui, sans doute…

 

L’on déplorera un scénario très caricatural sans grande surprise, où les clichés hollywoodiens s’en donnent à cœur joie ! Et le fameux « THE END », cher à nos amis d’outre Atlantique, ne fera pas exception.

 

Mention spéciale pour la jeune actrice Amy Adams qui interprète avec poigne, fraîcheur et émotion la fille de Gus (Clint Eastwood). L’on admire ce petit bout de femme talentueuse qui ne se laisse pas démonter en osant s’affirmer face à des hommes machistes en costume-cravate, et qui jure aussi bien que son père lorsque la situation l’exige.

unenouvellechance604-604x400.jpg

Quant à Justin Timberlake, c’est sans conteste qu’il confirme à nos mères son statut de gendre idéal ! Davantage d’aspérités dans son personnage de jeune homme épris de la belle Mickey, dans lequel on finit par lire comme dans un livre ouvert, aurait été apprécié.

eastwood-nouvelle-chance2.jpg

 

Après plus de vingt ans passés à interpréter des films dont il a assuré la réalisation, Clint Eastwood a choisi de laisser ici le champ libre au réalisateur Robert Lorenz. Le spectateur déplorera peut-être ce (mauvais) choix …

Robert Lorenz aborde avec Une nouvelle chance le thème complexe de la relation père-fille, et amène une réflexion sur la portée des choix que l’on fait dans nos vies. Il pose un regard critique sur les arcanes des coulisses du sport et sur la lourde responsabilité qui incombe aux chasseurs de talent, détenant dans leurs mains le pouvoir de faire ou de défaire l’avenir d’un joueur d’un simple mot. L’on retrouve l'éternel combat opposant l’homme à la machine : peut-on se fier à un homme proche de la retraite, en passe de devenir aveugle, pour évaluer avec discernement les capacités d’un joueur considéré comme prometteur d’après les statistiques informatiques ? Il est des dons que même la plus perfectionnée des machines ne saurait détenir …

UNE-NOUVELLE-CHANCE-PHOTO1.jpg

 

Ce long métrage ne marquera sans doute pas de son empreinte les annales de l’histoire cinématographique, mais reste pour le moins un film plaisant à regarder lors d’un dimanche pluvieux. Enfin, tout le monde a droit à « une nouvelle chance » ! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

♥ In A Few Words ...

  • : ♥ lavieselonmary ♥
  • ♥ lavieselonmary ♥
  • : Exaltation des papilles, esprit rêveur, évasion culturelle, brin de malice, sourires et petits bonheurs. Suivez-moi dans mon univers ... :)
  • Contact

♥ Other languages ...

English español deutsch

Recherche

  • SucréSucré

♥ Follow Me ...

Follow Me on Facebook Follow Me on Twitter Follow Me on Pinterest Follow Me on Flickr