Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 07:28

Rien-a-declarer.jpg

                Synopsis : 1er janvier 1993 : passage à l’Europe. Deux douaniers, l’un belge, l’autre français, apprennent la disparition prochaine de leur petit poste de douane fixe situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique. Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandevoorde (Benoît Poelvoorde) se voit contraint et forcé d’inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge. Son partenaire français sera Mathias Ducatel (Dany Boon), voisin de douane et ennemi de toujours, qui surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandevoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.


                Après l’immense succès remporté par le film Bienvenue chez les Ch’tis, Dany Boon remet sa casquette de réalisateur avec sa nouvelle comédie Rien à déclarer, sortie la semaine dernière dans toutes les salles françaises. Grosse pression pour notre Ch’ti préféré qui devra faire aussi bien, voire mieux, que son précédent long métrage qui a explosé tous les records au box office, dépassant les 20 millions de spectateurs. Autant dire que Dany Boon n’a donc pas lésiné sur sa campagne de promotion depuis quelques semaines…


                Malgré un accueil très virulent des médias avec des critiques assassines, j’ai passé un agréable moment et ai beaucoup ri. Le tandem Poelevoorde – Boon, en très grande forme, fonctionne très bien, et mène le film tambour battant. Un savoureux jeu d’acteur donne du rythme au film, avec une mention spéciale pour Benoît Poelevoorde qui est absolument irrésistible et magistral en tout point dans son rôle de belge francophobe, et incarne avec brio le personnage. J’ai eu également beaucoup de plaisir à retrouver l’acteur belge François Damiens, dont j’avais adoré la prestation dans l’Arnacoeur. Son personnage de patron de bistrot un peu simplet qui n’en rate pas une est à mourir de rire.


                Les gags et les répliques, parfois cinglantes, entre les français et les belges délivrent leur dose d’humour et de fous rires, et font mouche à chaque fois. L’histoire n’est certes pas très élaborée, et on regrettera parfois quelques lourdeurs qui n’apportent pas grand chose, donnant l’impression que le film s’égare par moment. Mais la magie Boon opère malgré tout, et l’on passe un très bon moment !


                Dany Boon, tout en restant en terrain connu, nous propose donc une comédie réussie traitant avec légèreté les problèmes de racisme. Simple mais efficace ! A n'en point douter, le succès sera une nouvelle fois au rendez-vous.

 

La bande annonce ...

 

 


 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

♥ In A Few Words ...

  • : ♥ lavieselonmary ♥
  • ♥ lavieselonmary ♥
  • : Exaltation des papilles, esprit rêveur, évasion culturelle, brin de malice, sourires et petits bonheurs. Suivez-moi dans mon univers ... :)
  • Contact

♥ Other languages ...

English español deutsch

Recherche

  • SucréSucré

♥ Follow Me ...

Follow Me on Facebook Follow Me on Twitter Follow Me on Pinterest Follow Me on Flickr