Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 11:48

 

vide-grenier1.jpg             C’est dans un sursaut que mon réveil m’extirpe brusquement de mon sommeil en ce dimanche matin, et que j’ouvre péniblement mes petits yeux à son doux son mélodieux… (ironique bien sûr). Il m’affiche … 4h45, aïe. Ma mère, déjà grande experte dans l’art de commercer dans les brocantes, m’avait annoncé la couleur la veille : réveil aux aurores (le coq n’aura même pas eu le temps de se faire entendre) pour être sur place à 6h tapante ma fille. Devant ma mine sans doute déconfite (moi qui pensais me lever tranquillement, avec beaucoup d’optimisme certes, allez disons vers 7h30…), elle m’explique que dès l’ouverture les personnes les plus intéressées se pointent. Hum hum… Je dois avouer que je suis restée un peu perplexe tout de même. Quelle personne normalement constituée se lèverait aussi tôt un dimanche matin pour aller débourser ses euros, durement gagnés (pour certains), dans des vieilleries toutes poussiéreuses ?!?

 

image-vide-grenier1.gifP02-vide-greniers.jpgC’est néanmoins motivée que je bondis de mon lit ce matin-là, et m’apprête pour la grande aventure. Et en effet, une fois sur place, dans la froideur et l’obscurité de la nuit, la brume matinale n’étant pas encore levée, j’observe avec étonnement que la plupart des brocanteurs sont déjà sur le front, affairés à déballer leur innombrable bric-à-brac sur des tables ma foi un peu bancales. Nos voitures (bah oui, je vous ai dit qu’on en avait accumulé des choses…) encore pleines à craquer, le moteur encore chaud, j’aperçois déjà un lève-tôt (vraiment tôt !) qui scrute au travers de ma vitre les trésors cachés au milieu de tout mon barda. Encore une fois, j’en viens au même constat : ma mère a TOUJOURS raison (elle est incroyable ^^). Après avoir cédé pour deux clopinettes, sans regret aucun, un vieux machin chose dont l’achat remontait sans doute à un moment d’égarement un soir pluvieux de décembre, je me dis que ça y est, c’est le début de la fortune ! Je me vois déjà nageant dans une montagne de pièces d’or (image de Picsou qui me vient à l’esprit), les convertissant en nouvelles trouvailles lors d’après-midi shopping. Mais les heures passent, les ventes sont dures, je me surprends même à désespérer de tout cet effort déployé pour ces trois kopecks perçus. Effet de la crise sans doute, les gens pinaillent pour le moindre petit centime, ça négocie sec, ça parlemente. On se croirait en plein dans le souk de la place Djema El Fna à Marrakech. Il faut se battre à chaque vente pour espérer en percevoir un prix somme toute honnête à mes yeux. Mais c’est aussi ça, m’explique ma mère, l’ambiance et le charme des brocantes et vide-greniers. Et au final je dois avouer que je me prête avec plaisir au jeu et apprécie l’expérience ! On rencontre une foule de gens sympathiques (bon d’autres un peu moins c’est vrai, mais ceux-là on les oublie dès la somme due réglée), on discute, on échange, on s’ouvre aux autres, on retrouve des rapports simples et humains, et c’est très enrichissant. On se sent l’âme d’une éco friendly du XXIème siècle, tendance oblige, en donnant une deuxième vie à nos vieux objets, et on fait des heureux, d’une pierre deux coups. Recyclage, recyclage, je ne vous dis que ça.

 

Seul petit bémol, la météo … Pensez à bien vérifier que le ciel sera avec vous pour ne pas que la pluie vienne gâcher la fête ! Au programme de l’après-midi : 3 averses, un balai de plusieurs bâchage/débâchage (pas top les vêtements mouillés …). La dernière a eu définitivement raison de notre motivation, et nous a contraint à fermer boutique prématurément, au grand dam des acheteurs vous vous en doutez –car oui, je ne vends pas n’importe quoi dans ma petite boutique, de vrais merveilles si si -. Mais allez savoir comment, 30 minutes d’un soleil qui avait l’air complètement inoffensif (le vicieux !) m’ont laissé de jolies rougeurs dans le visage … aïe.

 

Bilan de cette journée : je suis EREINTEE !! Mais satisfaite malgré tout de ma première brocante. Même si le total des ventes n’a pas été aussi élevé que je l’espérais (quoique pas trop mal pour un temps pluvieux, donc plutôt encourageant...) (on rêve toujours avec illusion de rentrer at home la voiture vide, ouf pas de travail après cette dure journée !), je garde néanmoins un bon souvenir de cette expérience. Me voilà déchargée de babioles encombrantes que je stockais depuis des années, que dis-je des lustres, et acquis une petite somme toujours agréable à prendre. D’ailleurs, une autre est prévue dimanche prochain, et il se peut que vous y retrouviez ma « petite caverne d’Ali Baba », sous le soleil cette fois 

 

Faites-nous partager vos expériences de brocantes, vos petits trucs et astuces pour bien vendre, ou pour faire de bonnes affaires !

Partager cet article

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Art de vivre
commenter cet article

commentaires

♥ In A Few Words ...

  • : ♥ lavieselonmary ♥
  • ♥ lavieselonmary ♥
  • : Exaltation des papilles, esprit rêveur, évasion culturelle, brin de malice, sourires et petits bonheurs. Suivez-moi dans mon univers ... :)
  • Contact

♥ Other languages ...

English español deutsch

Recherche

  • SucréSucré

♥ Follow Me ...

Follow Me on Facebook Follow Me on Twitter Follow Me on Pinterest Follow Me on Flickr