Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 12:55

legumes-oublies-zLE348N.jpg

                Demandez à vos petites têtes blondes ce qu’évoquent pour eux des panais, topinambours, cardon, raifort, vitelotte, … ils vous regarderont avec de grands yeux ronds à n’en point douter. Pourtant, ces légumes (car oui ce sont des légumes braves gens ^^), sortis tout droit du temps de nos aïeux, envahissent de plus en plus nos étals, pour notre plus grand bonheur ! Voilà une nouvelle preuve de cette frénésie ardente pour le passé qui semble nous envahir … une certaine nostalgie pour les bonnes potées du dimanche de nos grands-mères adorées, le bon fumet qui se dégage de la cuisine, les grosses marmites sur le feu, dans lesquelles mijote un délicieux bouillon. Car les produits du passé sont pour beaucoup des produits de qualité, et bénéficient d'une image d’authenticité et de goût. Un goût que l’on a le sentiment d’avoir perdu avec l’avènement des plats tout préparés sortis tout droit des lignes de l’industrie agroalimentaire … les bons petits plats traditionnels et authentiques de nos grands-mères avaient été relégués en arrière-plan … !


                Allez allez, à vos fourneaux, à vos toques et instruments de cuisine ! Il est temps de redécouvrir et de sublimer ces anciens produits pour leur donner un petit coup de jeune !

 

 

Gratin de panais

D’aspect, le panais ressemble à une carotte blanche ; de goût, on l’associerait davantage à une pomme de terre. Il est excellent en version gratinée (une bonne astuce pour les faire manger à nos enfants … !), mais aussi en soupe ou en accompagnement d’une viande ou d’un poisson.

 

Préparation : 15 minutes   Cuisson : 45 minutes


Ingrédients :gratin-de-panais_200x200.jpg

800g de panais

80cl de lait de quinoa

3 œufs

1 pincée de noix de muscade

25g de beurre

Sel, poivre

 

Préchauffer le four th. 6 (180°C). Peler et couper les panais en fines lamelles. Les disposer serrées les unes contre les autres dans un plat à gratin beurré.

Battre les œufs avec le lait, saler et poivrer. Verser le mélange sur les panais, parsemer de muscade fraîchement moulue. Faire cuire 45 minutes (vérifier la cuisson avec un couteau).

Servir bien chaud.

 

 

 

Parmentier de vitelottes au haddock

                Appelée aussi pomme de terre vitelotte, la vitelotte est idéale pour faire de superbes plats colorés.

 

                Préparation : 20 minutes   Cuisson : 30 minutes

 

Ingrédients : parmentier-de-vitelottes-au-haddock_200x200.jpg

700g de vitelottes

2 filets de haddock

2 oignons violets

1 bouquet de persil plat

4cs de crème épaisse

50cl de lait

80g de beurre

1 brin de thym

1 feuille de laurier

Sel, poivre

 

Porter le lait à ébullition avec 20cl d’eau, le thym et le laurier. Plonger le haddock, laisser reprendre l’ébullition et faire cuire 3 minutes à frémissements. L’égoutter et le laisser tiédir. Faire cuire les vitelottes 30 minutes dans de l’eau bouillante salée. Les égoutter, les peler et les écraser à la fourchette en incorporant la crème fraîche et le beurre. Poivrer et bien mélanger.

Effeuiller le haddock. Peler et émincer finement les oignons. Rincer et ciseler le persil.

Monter les parmentiers à l’aide de cercles en commençant par une couche de pommes de terre. Recouvrir de haddock, ajouter une fine couche d’oignons et de persil. Terminer par une couche de pommes de terre. Réserver au chaud jusqu’au moment de servir.

 

 

 

Saumon fumé, chou rouge et raifort

                Le raifort est cultivé pour ses racines utilisées en condiment. On râpe le raifort et on profite de son goût poivré et piquant. C’est le petit cousin de la moutarde. Bref le raifort s’accommode avec toutes les sauces.

 

                Préparation : 10 minutes

 

Ingrédients :saumon-fume-chou-rouge-et-raifort_200x200.jpg

1 paquet de cœur de saumon fumé

½ chou rouge

1 pot d’œufs de saumon

25cl de crème fleurette

1cc de crème de raifort

1 bouquet d’aneth

8 mini blinis

Poivre

 

Rincer, essuyer et tailler le chou rouge en lanières. Couper le saumon en dés. Monter la crème fleurette au fouet, incorporer à la fin la crème de raifort. Réserver au frais.

Déposer le chou rouge au fond de 4 verrines, ajouter le saumon fumé, couvrir de crème de raifort, parsemer d’œufs de saumon et d’aneth ciselé, poivrer.

Servir aussitôt avec les mini blinis chauds.  

Partager cet article

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Food
commenter cet article

commentaires

muriel 09/11/2011 15:48


Hé hé, je viens justement de couper des topinambours, carottes et patates douces en petits cubes pour me préparer une bonne jardinière pour ce soir. Une jardinière bien "humble" à côté de tes
belles verrines, mais sans aucun doute bien parfumées aussi.Tes verrines me font bien envie, je vais me laisser tenter prochainement.


lavieselonmary 09/11/2011 19:07



Très bonne idée cette petite jardinière de légumes ! Un plat léger parfait pour le soir, et faire le plein de vitamines cet hiver :) Bon appétit ;)



♥ In A Few Words ...

  • : ♥ lavieselonmary ♥
  • ♥ lavieselonmary ♥
  • : Exaltation des papilles, esprit rêveur, évasion culturelle, brin de malice, sourires et petits bonheurs. Suivez-moi dans mon univers ... :)
  • Contact

♥ Other languages ...

English español deutsch

Recherche

  • SucréSucré

♥ Follow Me ...

Follow Me on Facebook Follow Me on Twitter Follow Me on Pinterest Follow Me on Flickr