Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 10:11

9782226208415.jpg

                Dans son dernier roman, la reine du polar s’est intéressée au mystère de la foi et de la béatification, en mêlant science et religion.


Présentation de l’éditeur :

La fin d'Olivia Morrow, 83 ans, est proche et elle se retrouve face à un véritable dilemme : révéler un douloureux secret de famille ou l'emporter dans la tombe avec elle ? Sa cousine, Soeur Catherine, une nonne qui va bientôt être béatifiée par l'église catholique, était tombée enceinte après un viol et avait abandonné son enfant.
Le violeur de Catherine, devenu un médecin et un chercheur de renommée internationale, a amassé une immense fortune grâce à ses découvertes médicales.
La petite-fille de Catherine, le Dr Monica Farell, est son héritière de droit, mais pour le lui révéler, Olivia devrait revenir sur sa promesse de garder le silence. Et ceux qui actuellement dilapident la fortune du médecin n'ont aucune envie qu'elle rompe ce silence. L'un deux est prêt à tout pour que la vérité n'éclate pas au grand jour...


                L’intrigue est intéressante, relançant l’éternel débat de la foi et des miracles contre la science, mais aurait cependant mérité d’être exploitée davantage par l’auteure. Les personnages, un peu ternes, manquent de caractère et de profondeur pour rendre le récit véritablement palpitant. On retrouve l’éternelle héroïne célibataire et intelligente, sur laquelle plane un terrible secret et qui devra faire face à une menace mortelle. L’histoire est prévisible et sans surprises. Certains passages du récit laissent quelque peu dubitatif le lecteur… (une récurrence de coïncidences tombant à pic pour combler des difficultés d’explications de l’auteure…).  La fin est décevante, bâclée, et arrive un peu comme un cheveu sur la soupe.


               On est certes bien loin des premiers romans de Mary Higgings Clark, qui nous avait habitués à une intrigue haletante rondement menée. Mais L’ombre de ton sourire reste malgré tout une lecture plaisante et distrayante, avec un style agréable. Un roman à lire pour se détendre au coin du feu et passer un bon moment, mais à éviter pour les amateurs d’intrigues policières bien ficelées.


                Mary Higgings Clark conserve un rythme soutenu d’une publication par an. Un rythme peut-être un peu trop lourd, proche d’une « usine à romans », qui ne lui laisse pas le temps de peaufiner ses récits et d’exploiter entièrement son intrigue. Dommage.

Partager cet article

Repost 0
Published by lavieselonmary - dans Coin lecture
commenter cet article

commentaires

♥ In A Few Words ...

  • : ♥ lavieselonmary ♥
  • ♥ lavieselonmary ♥
  • : Exaltation des papilles, esprit rêveur, évasion culturelle, brin de malice, sourires et petits bonheurs. Suivez-moi dans mon univers ... :)
  • Contact

♥ Other languages ...

English español deutsch

Recherche

  • SucréSucré

♥ Follow Me ...

Follow Me on Facebook Follow Me on Twitter Follow Me on Pinterest Follow Me on Flickr